Sexe à l’hôtel

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Sexe à l’hôtelBien que résidant au bord de l’océan et trouvant de l’attrait aux longues ballades et visites des environs j’ai fini par m’ennuyer un peu.Mon mari, acceptant mes arguments, m’a laissée postuler pour une place de femme de chambre à temps partiel et à durée limitée dans un hôtel d’une ville côtière.Pendant les deux premières semaines je me concentre sur mon travail: ménage, faire les lits, changer les draps et serviettes de toilette.J’ai l’habitude qu’il y aie souvent quelqu’un dans certaines chambres mais compte tenu de mes horaires les occupants acceptent souvent que je fasse mon travail même si ils sont là.LE CLIENT DANS SA CHAMBREUn matin je frappe à la porte d’une chambre, ce que je fais en général pour m’assurer qu’il n’y a personne ou si les lieux sont occupés par politesse.<>.C’est une voix masculine. Je pénètre dans la chambre.<>.<>.Assez âgé, grand, il n’est pas mal de sa personne et ses cheveux grisonnants lui donnent un certain charme.Je l’ai déjà croisé plusieurs fois notamment dans l’hôtel et dans la rue piétonne ou se trouvent la plupart des magasins. A chaque fois il s’est montré très poli et souriant, je sentais souvent son regard posé sur moi.Pendant que je travaille, sauf quand l’aspirateur est en marche, nous parlons d’un peu tout mais surtout de ce qu’il peut faire ou voir dans la région pendant ses vacances.Il se prénomme Henri, il me raconte que sa femme part de bonne heure se faire bronzer sur la plage et qu’il va la rejoindre vers 11 heures 30 pour déjeuner dans un restaurant avec vue sur l’océan.Je remarque que son regard se porte volontiers sur ma poitrine, vu le maillot très échancré à bretelles que je porte mes seins doivent être bien visibles quand je me penche en avant.Je pense qu’avec ma jupe noire assez courte quand je lui tourne le dos et me penche sa vue doit remonter assez haut sur mes cuisses, pas loin de ma culotte. Comme je le fais en général avec les hommes sans m’en rendre compte je dois le regarder avec des yeux souvent qualifiés de salope.La timidité n’étant pas mon point faible, en souriant, je lui dis:<<ça va, ce n'est pas trop moche ce que vous voyez de moi>>.Surpris il reste à me regarder sans répondre.<>.<>.<>.<>.<>.<>.<>.<>.<>.De nouveau il reste muet.<>.<>.<>.Après avoir parlé un moment il se décide.<>.<>.Un peu plus tard je suis de retour dans sa chambre, il m’attend uniquement vêtu d’un caleçon que je trouve bien rempli au niveau sexe.Bien que n’étant plus tout jeune il n’est pas mal physiquement.Je m’appelle de lui, il passe ses bras autour de ma taille et pose ses lèvres sur les miennes. Nos langues se cherchent et se mêlent, plusieurs baisers nous unissent.Sa queue gonflée par l’envie déforme beaucoup son caleçon et appuie sur mon ventre qu’en bonne salope je fais bouger pour l’exciter encore plus.Je glisse une main dans son sous-vêtement et caresse son pénis que je trouve bien volumineux, cela promet. Je fais glisser le caleçon qui se retrouve à ses pieds qu’il soulève un à un pour s’en débarrasser.Il veut enlever mon maillot, je lève les bras pour l’aider.Ensuite il galère pour dégrafer mon soutien-gorge, amusée je le laisse faire.Il caresse délicatement mes seins.Ma jupe tombe à mes pieds aussitôt suivie de ma culotte, je lève les pieds pour me dégager des vêtements devenus gênants.Je me retrouve couchée sur le lit, Henri s’allonge sur moi, entre mes jambes, tout en se débarrassant de son caleçon.J’ai juste le temps d’apercevoir sur escort une belle et grosse verge avant qu’elle ne vienne buter contre mon intimité.Avec une main je la guide et elle s’enfonce dans ma chatte en écartelant les chairs.Il commence à remuer et je ressens fortement les va-et-vient de la queue dans ma grotte, je donne des coups de reins pour remuer en cadence avec lui ce qui accentue les sensations dans mon ventre.Il me défonce pendant un moment puis je sens son corps se raidir, le pénis grossit et s’agite dans ma chatte puis une bonne quantité de sperme envahit mon vagin.Il se retire, je me dirige vers la salle de bain, avec une main j’empêche sa semence de couler.Une fois essuyée je reviens dans la chambre, Henri est allongé sur le lit et me regarde en souriant.<>.<>.<>.Il n’a pratiquement pas débandé.A genoux à côté de lui tout en présentant mes fesses vers son visage je caresse son pénis bien gluant puis je le lèche en insistant sur le gland pendant un moment ce qui, d’après les mouvements de son corps, l’énerve.Ses deux mains sont sur mon sexe masturbant mon clitoris et doigtant tantôt mon vagin tantôt mon anus.Pendant ce temps j’ai pris sa grosse verge dans ma bouche en écartant bien les machoîres et je lui fais une fellation qu’il apprécie en soupirant.Vu ses dimensions toute sa queue n’entre pas dans ma bouche et j’essaye d’éviter les haut-le-coeur quand elle cogne contre ma gorge.Il décide de me prendre en levrette. A genoux courbée en avant la tête dans les draps il se positionne derrière moi et je ressens fortement son pénis pendant qu’il coulisse dans mon intimité.Il me défonce à grands coups de reins pendant qu’une de ses mains malaxe mes seins, triture mes tétons ou masturbe mon clitoris.Au bout d’un moment la verge sort de ma chatte et vient buter entre mes fesses.Je sais ou il veut en venir, avec une main je la saisis et la positionne contre mon anus.Avec le poids de son corps il pousse sans v******e et son membre coulisse doucement mais inexorablement dans mon cul, je ferme les yeux pendant la durée de la pénétration.Enfin le gros pénis est dans mon corps, pendant un moment avec des mouvements lents il me sodomise avant d’accélérer le rythme des aller-retour pour enfin me défoncer le cul à grands coups de reins.Le plaisir monte vite et devient très intense, prise de spasmes des jets de cyprine sortent de mon vagin et arrosent les draps pendant que j’ai un orgasme ce qui déclenche la jouissance de mon partenaire qui arrose mes intestins de son sperme.Allongés côte à côte nous nous embrassons et caressons partout pendant un moment puis il se met sur le dos et à genoux entre ses jambes je caresse puis masturbe sa verge jusqu’à ce qu’elle reprenne du volume.Ensuite je lui fais une longue fellation faisant entrer au maximum que je peux le pénis dans ma gorge.Je me positionne au dessus de lui et introduis sa queue dans ma chatte puis je fais bouger mon bassin pour que le pénis fasse des aller-retour en moi pendant un moment.Je me relève un peu pour que son membre sorte de mon vagin et avec une main le positionne contre mon anus, je m’empale dessus puis je donne des coups de reins pendant un bon moment pendant qu’il caresse mes seins et agace mes tétons.Notre accouplement dure et le plaisir que je ressens ne faiblit pas, j’ai encore un orgasme et je reste sans bouger pour récupérer avant de recommencer à faire bouger mon cul sur sa queue. Il se passe un bon moment avant que son membre ne grossisse encore et ne tressaute dans mon cul avant qu’il n’éjacule de nouveau dans mes intestins.Pour lui il est l’heure d’aller retrouver son épouse, chacun notre tour nous nous lavons puis je change les draps et les serviettes souillés avant de quitter l’hôtel.LE MOTARDCet hôtel est connu des motards qui s’y arrêtent souvent.Je fais la connaissance de Martial un gars bien baraqué et dragueur.Allant de chambre en chambre pour mon travail je passe à côté de lui plusieurs fois à la réception et dans le couloir, sans gêne il ma mâte puis il m’aborde et entame la conversation. Très vite il commence à me baratiner et comme je ne suis pas farouche silvan escort il passe rapidement au sujet qui l’intéresse.<<ça te dit de faire un tour de moto>>.<>.<>.<>.Nous gagnons l’endroit ou est garée sa moto joliment customisée.Il me prête un casque qui se révèle trop grand pour moi>>.Il actionne le démarreur et nous partons avec un bruit de pétarade peu discret.Nous roulons un moment puis traversons une forêt de pins pas loin de l’océan. Il s’engage dans un chemin forestier et stoppe. Nous sommes invisibles de la route.<>.<>.<>.<>.<>.Evidemment avec ma jupe assez courte qui a remonté jusqu’à montrer mes fesses quand je me suis assise jambes écartées derrière lui sur le siège de la moto le vent s’engouffrait entre mes cuisses.<>.Il passe ses bras puissants autour de ma taille et serre à m’étouffer. Ses lèvres sont sur les miennes, sa langue pénètre dans ma bouche et cherche la mienne, je répond à son baiser qui dure un bon moment.Il passe une main sous mon maillot, déplace mon soutien-gorge et caresse mes seins.Sa main vient ensuite s’égarer sous ma jupe, elle glisse dans ma culotte et vient tripoter mon sexe.<>.Il passe sa main au niveau de son sexe pour me montrer de quoi il parle mais ça j’avais compris.Il ouvre son pantalon et sort son pénis de bonne taille sans être énorme, à genoux je commence par le caresser puis le masturber pour parfaire son érection.Je prends la verge dans ma bouche et je commence une fellation en faisant varier la vitesse des va-et-vient et en délaissant de temps en temps le pénis pour le lécher ou sucer le gland.<>.la bouche prise je ne réponds pas.Il est à point, son corps se raidit et comme ses doigts sont agrippées à mes épaules ses ongles s’incrustent dans ma peau. Sa queue gonfle et s’agite pendant que des jets de sperme éclaboussent ma gorge.J’avale le liquide et continue la fellation.Il me repousse et me demande de retrousser ma jupe et d’enlever ma culotte.Les mains sous mes fesses il me soulève sans effort, j’écarte les jambes. Quand il laisse redescendre mon corps sa queue pénètre ma chatte et ses testicules buttent contre mes fesses.Avec ses bras il fait monter et descendre mon corps pour faire aller et venir son pénis dans mon intimité.je mets mes jambes autour de sa taille et m’aidant de mes bras que j’ai passés autour de son cou je remue en même temps que lui.Au bout d’un moment son corps se tend pendant que je sens le sperme couler dans mon vagin, il donne encore quelques coups de reins puis me soulève, sa verge sort de mon vagin, il me dépose sur le sol.Il sort des mouchoirs en papier, m’en tend quelques uns et nous nous essuyons.Je remets ma culotte et baisse ma jupe pendant qu’il remballe son sexe.Il démarre la moto et me ramène en ville.Quand nous descendons de la moto son siège est tâché à l’endroit ou j’étais assise. Il l’essuie.Avant de me quitter il veut ma culotte souillée en souvenir, je vais dans des toilettes proches et je la retire avant de revenir lui donner. Heureux il la met dans son coffre. Nous nous quittons après avoir échangés quelques mots.Deux jours plus tard je refais l’amour avec Henri dans sa chambre.AVEC DEUX HOMMESJ’ai repéré deux jeunes hommes, Laurent et David, qui logent dans la même chambre.Attirés par mes airs et surtout mon regard de salope sans complexe ils ont entamé la conversation passant directement dans la vif du sujet:<>.<>.<><lice escort femmes que comme serpillère>>.<>.<>.<>.<>.<>.<>.<>.Nous nous mettons d’accord sur l’heure ou ils doivent me recevoir en toute discrétion, pour moi aller et venir dans l’hôtel j’ai le clé d’une porte de service.J’ai terminé mon travail, je me dirige vers la chambre des deux jeunes.Une fois à l’intérieur ils m’accueillent en tee-shirt et short, ils m’offrent un verre que je n’ai pas le temps de déguster car ils sont excités et pressés de passer à l’acte.L’un m’embrasse, nos langues se mêlent pendant que l’autre pelote mon corps partout sur les vêtements puis c’est ce dernier qui m’embrasse pendant que je commence à être délestée de mes vêtements.Nue je me retrouve allongée sur le lit avec un homme de chaque côté. Ils me caressent les seins, le ventre, les cuisses et le sexe, on fouille ma chatte et me doigte.Ils ont également nus et me mettent leurs queues en érection dans les mains, je les masturbe doucement.Un pénis se présente devant ma figure je le lèche consciencieusement partout en me tordant le cou puis je le prends dans ma bouche et lui fais une fellation pendant que l’un agace mes tétons.On écarte au maximum mes cuisses et une main masturbe mon clitoris. J’att**** le doigt qui fouille mon intimité et le pose contre mon anus, son propriétaire comprend et l’enfonce dans l’orifice qu’il se met à doigter.Je me retrouve à genoux avec toujours dans la bouche le pénis de David qui s’est assis les jambes écartées face à mon visage.Laurent est derrière moi et me pénètre en levrette puis se met à me défoncer.Ils ont beau essayer de résister rapidement leurs verges tressautent et envoie des giclées de sperme dans ma gorge et dans mon vagin.J’ai à peine le temps d’avaler la semence qu’ils ont échangé leur place.Je me fais de nouveau défoncer la chatte pendant que je fais une nouvelle fellation.Celui qui a pénétrée ma chatte s’active plus longtemps et j’arrive moins facilement à faire jouir celui dont je m’acharne sur la queue avec ma bouche.De nouveau mon intimité et ma gorge sont arrosées de sperme.En tenant ma chatte fermée avec une main je vais me laver le sexe et rincer la bouche.De retour sur le lit je prends une queue ramollie dans chaque main et je la masturbe un moment avant d’arriver à un résultat.Quand l’un des deux bande de nouveau je lui fais une fellation tout en agaçant le pénis de l’autre avec une main.Puis ils sont assis côte à côte, à genoux entre leurs jambes je les suce passant de l’un à l’autre pendant un moment.Il veulent de nouveau me pénétrer mais pas de la façon qui m’intéresse, je les repousse.A ma demande Laurent s’allonge sur le dos, je me mets sur lui et introduis sa queue dans ma chatte puis je dis à David ce qu’il doit faire.Positionné derrière moi je l’aide à mettre son pénis à l’entrée de mon anus puis il pèse avec le poids de son corps et me pénètre. Il me défonce à grands coups de reins pendant que celui qui est dans mon vagin remue comme il peut essayant de rythmer ses mouvements.Moi j’apprécie ce qu’ils me font, le plaisir augmente dans mon ventre et comme la double pénétration dure un bon moment je suis pris de spasme et je jouis.Ils échangent leur place et recommencent à me défoncer pas pressés d’en finir, ce n’est que quand j’ai eu un autre orgasme qu’ils se décident à accélérer la vitesse des aller-retour dans mes orifices et qu’ils éjaculent tous les deux l’un après l’autre.Il se retirent et s’allongent à côté de moi.<>.<>.<>.<>.<>.Je me rhabille et quitte discrètement l’hôtel.UNE PROIE EN VUEJ’ai remarqué un couple qui est arrivé il y a quelques jours, comme il s’est rapidement aperçu que mon regard se pose régulièrement sur lui et à chaque occasion je lui souris l’homme me dévisage de plus en plus souvent.Dés que l’occasion va se présenter je vais commencer les travaux d’approche.Encore un bon moment en prévision.Mon mari trouve que je passe beaucoup trop de temps dans cet établissement.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


pendik escort sakarya escort bayan adapazarı escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri bettting sites bahis güvenilir bahis illegal bahis bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri porno izle webmaster forum ankara escort bursa escort çanakkale escort çankırı escort çorum escort darıca escort didim escort edirne escort edremit escort elazığ escort konya escort porno izle pendik escort sakarya escort sakarya escort bursa escort bursa escort sakarya travesti edirne escort